A propos de la dernière Feuille de Savigny… encore de la démagogie…

Cliquez sur l'image pour lire l'édito

Il y a quelques semaines, j’avais invité Monsieur Jean-Louis MOUTON, maire de Savigny-le-Temple, à se ressaisir en cessant ses éditoriaux partisans et en les consacrant davantage à la présentation de son action municipale. Suite à la parution du numéro 316 de la Feuille de Savigny, je n’ai pu que constater que mon appel à l’instauration d’un débat constructif et public entre la majorité et l’opposition à travers le journal municipal est resté lettre morte.

La découverte du nouvel éditorial m’a tout d’abord amusé. Monsieur le maire, qui s’était fait une nouvelle spécialité en commentant systématiquement depuis le début de l’année l’action du Président de la République, semble s’en être inspiré pour trouver son titre ! C’est en effet le mot “clapotis” qu’avait employé Nicolas Sarkozy pour qualifier certaines rumeurs le concernant en avril dernier…

Néanmoins, le titre amusant laisse vite la place à un contenu une nouvelle fois affligeant. S’efforçant de faire croire aux Savigniens que l’opposition n’existe plus dans notre ville, cette obsession de la mentionner dans la grande majorité de ses éditoriaux depuis le début de l’année prouve le contraire, et même qu’elle le dérange.

Alors certes, l’opposition telle qu’elle s’était formée à l’issue des élections municipales de 2008 s’est récemment divisée. Mais le rejet du budget 2010 de la commune par les deux seules voix du groupe “Un Avenir à Savigny” que je préside auront fini de convaincre les Savigniens que la seule opposition crédible aujourd’hui est celle que nous incarnons au conseil municipal.

Autre point que je tiens à dénoncer, la présence dans l’encart spécialement consacré au budget 2010 d’une photo du conseil municipal sur laquelle on peut me voir, ainsi que Bruno BOISSEAU, lever la main lors d’un vote. La légende indique : “9 avril 2010 : le conseil municipal en séance pour le vote du budget 2010 de la ville”, laissant supposer que nous avons approuvé le budget ! Simple erreur ou mauvaise intention ? Cette photo ne reflète en tout cas nullement la vérité, et illustre une nouvelle fois la vision qu’a le Maire de “la déontologie applicable en la matière”.

Enfin, vous aurez sans doute remarqué l’absence de notre tribune libre dans l’espace “D’accord, pas d’accord”, suite à la censure du maire. Mais j’aurai l’occasion de revenir plus en détails sur les explications et les suites de cette affaire dans un prochain article au cours de la semaine.

cliquez pour voir l’intégralité de La Feuille de Savigny n° 316

  2 comments for “A propos de la dernière Feuille de Savigny… encore de la démagogie…

  1. Christian VAUGLIN
    mai 25, 2010 at 18 h 31 min

    CA fait 35 ans que ça dure : mensonges, manipulations et toute la panoplie de la démagogie à la sauce Gauche Caviard.
    Bon courage à vous.
    Christian Vauglin

  2. mai 26, 2010 at 10 h 58 min

    C’est intéressant de voir que le maire parle en premier lieu “des oppositions municipales”. Ceux qui ne liront que le titre de l’édito, et il y en a beaucoup, apprendront qu’il y a des oppositions à Savigny le Temple. C’est sympa, il fait de pub.

    Et puis on découvre un texte qui ressemble plus à une tribune politique partisane qu’à un édito d’un maire. Il cherche à diviser, à cliver plus qu’à rassembler.

    Il se gargarise d’un budget que seul Bruno et toi avaient rejeté. Mais a-t-il pour autant été approuvé par les 32 autres conseillers municipaux ? En avalisant que seuls deux hommes se sont opposés à ce projet qui engage la commune sur une année, voire plusieurs, il confirme que vous êtes la seule opposition sur la commune.

    En réalité, si on lit entre les lignes, il parle beaucoup de vous. C’est plutôt bon signe.

    Concernant l’usage de la photo, je dois avouer que la manoeuvre est pleine de malice.

    Enfin Hervé tu évoques le refus de passer votre tribune. Premièrement, le maire se sert de votre encart pour vous tacler en insunant de la diffamation envers un fonctionnaire. Il ne faut pas hésiter à saisir le Tribunal Administratif afin d’avoir une présentation d’excuses de la part de la mairie dans la feuille de Savigny le Temple.

    La mairie n’a pas à décider si un texte est valble ou non. Vous êtes les seuls responsables de la publication de votre tribune et j’imagine que vous êtes capable d’assumer votre texte.

    Voilà, c’etait une longue expression

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.