Dans la Feuille de Savigny, Madame le Maire ose tout !

La Feuille de Savigny du mois de novembre est arrivée dans les boîtes aux lettres des Savigniens. A y regarder de près, il y a de quoi se demander si ce journal municipal est toujours destiné à informer les habitants sur l’actualité de leur commune, ou s’il n’est pas devenu un bulletin d’information du Parti Socialiste savignien !

La rubrique “Votre ville comme vous la voyez” (ou “photo du mois”) vante en effet la visite du candidat socialiste François Hollande à Savigny le 3 octobre dernier, avec pour titre : “Le futur président de la République à Savigny-le-Temple ?“. C’est plutôt cocasse ! Pour justifier cela, Madame le Maire, qui est – rappelons-le – directrice de la publication, s’en réfère aux sondages. Et en profite pour rappeler ses activités partisanes…

Comme si cela ne suffisait pas, le texte qui accompagne l’article conclut : “A n’en pas douter, un évènement pour notre ville”. Pour sûr, les Savigniens ont sans doute gardé un souvenir impérissable de cette visite de 2h du candidat socialiste, tombée en plein dans le grand cirque des primaires ! Leur vie quotidienne s’en est sans doute trouvée radicalement changée…

Mais, montrant qu’elle n’a peur de rien (et surtout pas du ridicule et des caricatures), Madame Pichery signe un édito plein de culot dans lequel elle attaque violemment le groupe d’opposition “Un Avenir à Savigny”. Nous réduisant à “l’UMP locale” (la moitié de mes collègues non UMP apprécieront le peu de considération à leur égard), elle nous accuse de “trafiquer les chiffres” en matière d’impôts locaux.

Nous maintenons formellement que les impôts de la commune ne baissent pas, d’une manière générale, en 2011. La majorité de gauche a désormais habitué les Savigniens à leur annoncer, chaque année, des baisses, se cachant derrière des modifications techniques et des jeux d’écriture. Quoi qu’il en soit, les baisses affirmées par Madame Pichery sont dérisoires : -0,6% pour un foyer propriétaire, soit une diminution de 9 euros… Quelle baisse !

Enfin, la démagogie ne serait pas complète sans attaquer la politique du Président de la République et du Gouvernement. Madame Pichery critique à ce titre le dernier plan de rigueur annoncé en novembre. Puisqu’elle se fonde sur les sondages lorsqu’il s’agit d’évoquer le candidat qu’elle soutient à la présidentielle, Madame le Maire aurait dû, à ce sujet, se rappeler que les Français se montrent beaucoup plus responsables qu’elle sur la nécessité d’adopter des mesures garantissant nos finances et notre économie. Mais on ne peut pas être à la fois partisane jusque dans ses fonctions et à l’écoute de ses concitoyens !

  3 comments for “Dans la Feuille de Savigny, Madame le Maire ose tout !

  1. Christian VAUGLIN
    novembre 27, 2011 at 9 h 27 min

    Le culte de la personnalité.
    Voilà ce dont nous gratifie Mme Pichery.
    Sommes nous revenu à l’aire soviétique ?
    De pire en pire.
    Lamentable d’un point de vue démocratique.

    • Mortimer
      novembre 30, 2011 at 19 h 34 min

      Comme c’est bizarre, dès qu’on parle de la gauche, on parle de l’ère soviétique…affligeant!Faudrait peut être changer de disque?Ou ouvrir un manuel d’histoire politique. Donc dans l’autre sens, la droite c’est les conservatismes, le capitalisme sauvage et la naphtaline?
      Stop à l’idéologie, on est en 2011!!!
      Tout le monde sait que chaque élu se sert de sa gazette pour mettre en avant ses idées. C’est de bonne guerre!Chacun sa tribune. De là à parler de Bolchévisme, faudrait arrêter la démagogie la plus grossière.
      Critiquons vraiment la politique de Mme Pichery, son inaction manifeste, son absence de présence sur le terrain, son mode de gouvernance! Mais évitons les abjectes procès en sorcellerie et autres purges staliniennes, hein!
      merci.

      • Julien
        décembre 1, 2011 at 14 h 23 min

        Non, je regrette ! Un bon maire n’utilise pas l’argent des contribuables pour sa propre propagande. Si vous acceptez cela tant mieux pour vous, M. Mortimer ! Moi je ne l’accepte pas ! C’est honteux. C’est comme ça que naissent les dictatures. Ok pour dénoncer son inaction mais également son accent trop partisan qui nuit à la liberté d’expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.