Réagir face à l’insécurité – 2/5. Rénover l’éclairage public

Les actes de cambriolages et de dégradations de biens ont très souvent lieu de nuit. Ainsi en est-il pour un certain nombre d’attaques de commerces évoquées hier, ou encore du saccage d’une vingtaine de voiture et de matériel urbain aux Bourg et aux Cités Unies dans la nuit du 29 juillet dernier.

Il s’avère pour ce dernier cas que les faits ont été commis dans des zones qui étaient (et sont toujours) dépourvues de tout éclairage public la nuit tombée. Cette absence d’éclairage concerne au moins une dizaine de rues, et donc au total plusieurs centaines de Savigniens…

Lors du conseil municipal du 5 juillet 2010, le maire a fait adopter une délibération qui permet la mise en oeuvre du “Plan lumière” dont l’objectif est de “rénover pour 2014 et de gérer dans le cadre du développement durable l’éclairage public et la signalisation lumineuse tricolore de notre commune. Ce plan lumière vise à améliorer globalement et durablement l’efficacité et la répartition de l’éclairage et de la signalisation lumineuse tricolore dans des soucis de visibilité, d’esthétique, de sécurité, d’économie d’énergie et de réduction de la pollution lumineuse” (texte du projet présenté au conseil municipal).

En particulier, pour faire face à la lutte contre la délinquance, le projet a pour objectif de “limiter le sentiment d’insécurité et les rassemblements nocturnes“.

Si l’objectif d’adapter nos équipements lumineux dans un sens plus favorable à l’environnement est partagé par notre groupe (nous avons voté en faveur de la délibération), nous constatons que le contrat et les travaux d’investissement ne démarreront qu’en… 2012 !

Il n’est dès lors pas concevable que les Savigniens privés de lumières attendent encore au moins trois ans avant de bénéficier d’un plan de rénovation de l’éclairage public. Pour les zones non pourvues, les travaux de réhabilitation doivent commencer beaucoup plus rapidement, avec des équipements conformes au plan lumière qui seront ensuite installés en remplacement de l’éclairage existant dans les zones bien équipées.

Par ailleurs, nous nous interrogeons sur la réelle volonté de la majorité de mettre en oeuvre ce plan lumière, inscrit dans le cadre plus large de l’Agenda 21 de la commune, qui prévoit les actions prévues par la municipalité en faveur du développement durable. Le risque est grand que les engagements ne débouchent pas rapidement sur des actions concrètes, pourtant attendues par les Savigniens. C’est bien de leur sécurité au quotidien dont il s’agit !

  1 comment for “Réagir face à l’insécurité – 2/5. Rénover l’éclairage public

  1. Magellan
    octobre 1, 2010 at 11 h 17 min

    M.Kiteba,

    Je souscris à votre indignation; et je ne pense pas me tromper en y ajoutant les résidents du quartier des cités unies/ perspective. Durant tout l’été et j’y inclus ce début d’automne, l’éclairage de la place desphelipon et devant le groupe scolaire n’est effectuée qu’à moitié!!De même, éclairage en intermittence sur la fin du mail de la fontaine ronde (face à la médiathèque)!Pire: Les rues Anna de Noailles et alexandre Aleogulu sous l’éteignoir en permanence!Quel laissé aller de la part de nos élus!et quel mépris pour la sécurité et la quiétude des administrés…
    Ce n’est pas faute de décrocher son téléphone pour avoir le service de la voirie!!!!Oui, dans le quartier des cités unies et/ou de la perspective, nous sommes ulcérés à force de promesses non tenues. La mairie actuelle à défaut de réagir, signe un blanc seing pour tous les faiseurs de troubles en ne réglant pas une bonne fois pour toute ces problèmes d’éclairage. Alors je pose deux questions à l’homme de responsabilité et de bonne volonté: Est ce une volonté délibérée du Maire M; JL Mouton de réaliser des petites économies sur le dos “large” des Savigniens pressurés fiscalement comme jamais? et Attend on (au regard de cette feinte inaction) la fuite des catégories sociaux professionnels supérieures dans le seul intérêt politique et partisan?
    Ce problème de l’éclairage publique est à mon sens symptomatique de l’absence de démocratie dans notre ville. La démocratie, c’est avant tout la recherche de l’intérêt public et toutes les formes mises en oeuvre pour y répondre.
    Avec l’espoir que d’autres savigniens amplifieront le débat et prendront position. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.