Réagir face à l’insécurité – 3/5. Retrouver de la tranquillité

Si chacun aspire légitimement à vivre sereinement et en toute quiétude, cela n’est pas toujours le cas à Savigny-le-Temple.

Comment vivre tranquillement avec la menace d’être agressé ? Un jeune homme attaqué à coup de cutter alors qu’il croise une bande consommant de l’alcool sur l’avenue Jean Jaurès le 30 août. Une femme de 34 ans qui se fait arracher son sac à main avec violence par trois jeunes dans la rue Théodore-Monod dans la soirée du 27 septembre. Deux faits récents qui mettent en lumière le danger de circuler dans certains endroits de notre ville…

Comment éviter ces atteintes insupportables et traumatisantes pour ceux qui les vivent ? Une plus grande circulation de la police (municipale comme nationale) dans nos rues aurait sans doute son effet dissuasif. Leur présence dans certaines zones permettrait au moins d’éviter les rassemblements de bandes de jeunes et leur consommation d’alcool sur la voie publique, parfois en plein coeur des zones de passage d’élèves Savigniens.

Au-delà des attaques sur les personnes et les biens, la sécurité au sein d’une ville inclut plus globalement la tranquillité de chaque habitant dans sa vie de tous les jours.

La tranquillité sur nos routes pourraient sans nul doute être améliorée. Chaque année au retour du printemps, les Savigniens se plaignent des nuisances provoquées par des motards qui investissent les rues pour se livrer à des pointes de vitesse et de bruit, ainsi qu’à des rodéos peu prudents.

Nous reconnaissons bien volontiers que ce phénomène de nuisance n’est pas facile à endiguer, et qu’il nécessite la mobilisation d’importants effectifs de police, notamment de police nationale, compétente en matière d’incivilité routière. Mais le Maire ne doit malgré tout pas oublier qu’il est responsable de la police municipale, qui implique d’assurer “le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique” (article L2212-2 du code général des collectivités territoriales).

A ce titre, il est chargé par la loi de réprimer les atteintes à la tranquillité publique, qui inclut les rassemblements, les bruits, les troubles de voisinage et les rassemblements nocturnes qui troublent le repos des habitants. Là encore, une présence plus visible de la police municipale sur le terrain contribuerait à diminuer ces nuisances.

Le Maire est également responsable de la sûreté et de la commodité du passage dans les rues et sur les voies publiques. A ce titre, il pourrait davantage veiller à ce que certaines voies piétonnes et certains chemins de notre ville donnant accès aux parcs publics soient moins faciles d’accès aux motos et autres engins motorisés, au risque qu’ils croisent des familles et poussettes.

Les Savigniens constatent régulièrement la vitesse excessive de véhicules dans certaines de nos rues. Nous avions déjà exprimé sur ce blog notre opposition à la suppression de l’ensemble des stops de la ville, au motif qu’ils demeurent nécessaires pour imposer un ralentissement aux abords de carrefours et passages piétons. En complément, la signalisation routière pourrait être renforcée avec la mise en place de quelques panneaux d’affichage instantané de la vitesse de circulation des véhicules dans la ville, comme par exemple sur l’avenue Jean Moulin ou sur l’avenue du Clocher aux abords de la place Desphelipon des Cités Unies. N’attendons pas la survenance d’un drame pour agir !

Dans le souci d’une meilleure sensibilisation aux dangers liés à l’incivilité sur la route, nous encourageons la majorité municipale à renouveler des opérations d’information sur les risques et dangers de la route destinées aux jeunes, comme celle organisée le 2 juin dernier.

Autre domaine primordial : la préservation de nos enfants. Trop nombreux sont les écoliers, collégiens et lycéens victimes de violences et de racket par d’autres camarades à la sortie des cours. A ce titre, la présence des agents municipaux de la police montée aux abords des établissements scolaires aux heures de fin de la journée scolaire pourrait s’avérer plus nécessaire que dans les lieux habituellement fréquentés…

Enfin, la tranquillité de chaque Savignien passe par un plus grand respect d’autrui au quotidien. Ainsi, il serait bon que la municipalité se soucie davantage des problèmes de stationnement dans notre ville. Trop souvent, les parkings du centre ville sont occupés toute la journée par des véhicules dont les propriétaires sont allés prendre le train le matin, empêchant d’autres Savigniens de venir faire leurs courses ou leurs démarches administratives à la mairie, à Pôle Emploi ou à la Sécurité sociale. Il serait grand temps de faire de nouveau respecter les zones bleues et de rappeler l’existence de parkings à proximité de la gare RER ! Cela contribuerait de plus à faire vivre davantage notre centre ville…

Tout autant devrait-on régulièrement informer des jours et heures d’utilisation d’outillages à moteur thermique ou électrique (tondeuse, perceuses, etc.), qui troublent trop souvent des Savigniens les dimanches d’été.

Autant de questions de bon sens qui nécessiteraient d’être plus souvent rappelées… et appliquées !

  4 comments for “Réagir face à l’insécurité – 3/5. Retrouver de la tranquillité

  1. Shintoblue
    octobre 1, 2010 at 10 h 17 min

    Au delà de l’insécurité pourquoi ne pas parler d’incivisme et de manque d’éducation d’une population désoeuvrée parce que sur son secteur le taux d’emploi n’est pas brillant.

    De plus, il a été décidé de construire encore et toujours plus mais rien a été prévu au niveau de l’urbanisme des routes et des parkings.

    Vous parlez du parking de la gare, mais l’avez-vous pratiqué les jours de la semaine ? Il déborde et les casses sur voitures sont fréquentes.
    Où sont passées les subventions allouées pour la vidéo surveillance sur ce parking. A la place, les politiques en place y ont mis des arbres !

    Pourquoi ne pas avoir instauré un comité de surveillance sur la ville quand la police municipale dort ?

    Autant de questions qui restent sans réponse…

  2. Jerome
    octobre 1, 2010 at 19 h 20 min

    Que faire quand la police municipale regarde sans agir lorsque un jeune, peu soucieux de ce que le civisme veut dire, passe devant elle sans même essayer de dire quoi que ce soit?
    Que faire lorsque même les conseillers municipaux ne respectent pas les limites de vitesse dans les zones 30 km/h qu’ils ont eux même instauré?
    Que faire quand un maire oublie qu’il est officier de police judiciaire mais que pour seul motivation il a son prochain mandat et le politiquement correct.
    Alors oui plus de police mais une police réelle pas une police de bureau avec des agents qui ne respectent pas leur uniforme en allant acheter en tenue des canettes de bière à la supérette d’à coté. Il faut savoir se donner les moyens d’y arriver et ne pas laisser le laxisme s’installer à tous les niveaux.

  3. pierre
    octobre 1, 2010 at 22 h 28 min

    les messieurs de la police municipale sont sourds et aveugles.
    les messieurs de la police nationnale ne sont. jamais la ,ils sont en patrouille.

    • Mimosa
      octobre 4, 2010 at 19 h 47 min

      la police municipale de Savigny? laquelle? vaste programme dirait l’autre!
      Place Desphélipon (la place de la médiathèque), tous les jours, les automobilistes inciviles se garent en double file, soit pour aller chercher un mioche, soit pour prendre sa baguette ou pire pour tailler une petite bavette avec une connaissance (alors que des places sont disponibles…les feignasses)!!!!Résultat des courses: Les bus de Sénart ont du mal à passer malgré la largeur des voies et voilà que c’est parti pour un bon coup de klaxon, des insultes, des doigts et bras d’honneur…Rajoutons-y la pollution et les nuisances sonores!!!Et sur ces entre-fait, voilà la petite voiture de la police municipale qui passe devant ce tintamarre et cet enchevêtrement de véhicules dans tous les sens et invariablement en infraction caractérisée. Et que font-ils? Et bien RIEN! ils passent trankilos, sans s’arrêter au moins pour constater (Ne parlons même pas de PV, M.le Maire leur a confisqué pour des pochettes surprises), et voilà qu’il vont se stationner…EN DOUBLE FILE POUR ALLER CHERCHER LE PAIN A LA BOULANGERIE DU CLOCHER Et sans les warning!!!!!!!!Alors la police municipale de Savigny, ON EN REDEMANDE!! PITOYABLE…SVP Messieurs les conseillers/res municipaux de l’opposition, Agissez! Créer des résolutions, mettez ça à l’ordre du jour! Traduisez ces mots/maux en actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.