Sectorisation du collège de la Grange du Bois : Jean-Louis Mouton néglige la concertation !

Le Collège de la Grange du Bois

Le collège de la Grange du Bois de Savigny-le-Temple, qui scolarise près de 650 élèves, est à saturation. Le collège Robert Buron de Nandy n’accueille lui que 300 élèves, pour une capacité de 600.

Afin de rééquilibrer les effectifs, les maires de Savigny, Jean-Louis MOUTON, et de Nandy, René RETHORÉ, envisagent une nouvelle sectorisation de ces deux collèges dès la rentrée 2011.

Le groupe « Un Avenir à Savigny » s’étonne du manque total de concertation des deux élus avec les enseignants, le personnel éducatif et la communauté des parents d’élèves. Différentes hypothèses ont en effet été proposées par ces instances concernées au premier chef, mais c’est un tout autre choix qu’envisage Monsieur MOUTON.

Selon les enseignants et les parents d’élèves, le projet envisagé (hypothèse 5bis) devrait conduire à la scolarisation d’élèves de la Grange du Bois au collège de Nandy, ce qui aurait deux conséquences néfastes :

  • l’allongement du temps de trajet de plus 30 minutes pour certains élèves, sans création de lignes de transport
  • la rupture d’une mixité sociale au sein du collège de la Grange du Bois, où les catégories les plus défavorisées sont déjà surreprésentées

Le groupe « Un Avenir à Savigny » est surpris de constater que Jean-Louis MOUTON a préféré négliger la concertation sur ce dossier, aboutissant à la manifestation des parents d’élèves et des enseignants du collège de la Grange du Bois devant la mairie samedi 5 décembre (il est plutôt rare d’entendre des “Mouton, démission !” aux abord de notre mairie…). Ce manque total de considération ne peut que dégrader la cohésion sociale au sein de notre ville.

Ce n’est que suite à cette manifestation de samedi que Jean-Louis MOUTON a bien voulu accepter recevoir une délégation lundi 7 décembre.

La délimitation des secteurs des collèges n’est pas de la compétence municipale, mais est déterminée au niveau départemental. Le Conseil général devrait visiblement prendre sa décision aujourd’hui, mardi 7 décembre. Celle-ci pourrait être fortement influencée par la volonté de Jean-Louis MOUTON, qui est aussi conseiller général du canton de Savigny (incluant Nandy). D’où l’inquiétude légitime des familles face à ce refus d’écoute et de dialogue, que le groupe d’élus que je préside relaie.

Les enseignants et parents d'élèves devant la mairie, samedi 5 décembre (source : Le Parisien); cliquez sur l'image pour accéder à l'article paru dans le parisien

  8 comments for “Sectorisation du collège de la Grange du Bois : Jean-Louis Mouton néglige la concertation !

  1. LODIN
    décembre 10, 2010 at 0 h 23 min

    Quelles est la solution des parents ?

  2. MARTIAL
    décembre 17, 2010 at 18 h 14 min

    C’est tout simplement de la récupération politique !!!
    et c’est honteux de votre part de vous emparer de ce dossier pour vous en servir à des fins perso

  3. roger
    décembre 17, 2010 at 23 h 21 min

    Il s’agit de recuperation politique alors que nous nous ne vous avons vu lors d’aucune réunion publique ou manifestation sur le sujet

    Roger

  4. Roxane
    décembre 21, 2010 at 19 h 18 min

    C’est bien de mettre l’article du Parisien sur votre blog mais vous n’avez pas grand mérite à cela. On ne vous a pas vu lors de nos nombreuses mobilisations en mairie ou au conseil général. NOUS, parents élus de toutes associations et syndicats d’enseignants, avons relayé cette information au plus grand nombre de parents bien plus que votre blog si l’on compte le peu de commentaires que vous recevez retour…

    Bien le bonsoir
    Roxane

  5. tibo77
    décembre 23, 2010 at 22 h 57 min

    A Martial, Roger et Roxane :
    Cet article présente les faits pour éclairer les visiteurs du blog sur le sujet et présente le point de vue d’UAAS, comme il le fait pour chaque sujet, et ne se contente pas de citer Le Parisien.
    Contrairement à ce que vous affirmez, Jean-Pierre Descamps, élu du groupe UAAS, était présent lors de manifestations de parents, dont celle devant la mairie du 5 décembre.
    Le groupe UAAS a par ailleurs distribué une lettre sur la situation dans plus de 2000 boîtes aux lettres de la ville.

    Roxane est visiblement opposée à la position du maire, mais vient également attaquer ce que le groupe UAAS a fait. Qu’attendiez-vous donc ?

    Il est assez pénible d’être attaqué régulièrement par ce gros mot de “récupération politique”. Il ne s’agit que d’information aux citoyens face à une attitude du maire qui est OBJECTIVEMENT un manque de concertation que beaucoup de parents ont dénoncé, et qu’UAAS relaie.

  6. Roxane
    janvier 10, 2011 at 23 h 58 min

    Je n’attaque rien, ne vous méprenez pas…
    Certes c’est bien une information que vous relayez et cela de me pose aucun problème en soi ; par ailleurs je n’ai pas parlé pas de récupération politique.
    Remettons les choses en ordre, hormis la distribution d’une lettre d’info que j’ai également reçue du reste, je ne sais pas ce qu’à fait l’UAAS. Peut-être y a-t-il eu d’autre actions peu ou pas communiqués…??? Je ne puis le savoir.
    Ce que j’attends ? une action plus dynamique, plus concrète et donc potentiellement plus efficace peut-être.
    Les représentants de parents d’élèves et d’enseignants ont interpelé les conseillers généraux par toutes les voies possibles afin d’infléchir le cours des choses.

  7. Roxane
    janvier 11, 2011 at 0 h 04 min

    Décision 5BIS votée à la majorité. 5 CG que nous avons interpelés pour leur expliquer la situation se sont abstenus de voter(3UMP et 2PC)parmi les 17 CG présents en séance.
    Voici quelle a été l’action des représentants de parents et d’enseignants en plus des nombreuses communications ciblées vers les parents d’élèves et plus généralement aux habitants via la presse.

    Bonsoir et Bonne année 2011

  8. mars 29, 2011 at 17 h 04 min

    Vous avez des gens qui ne sont jamais satisfaits des actions des autres et qui critiquer pour critiquer sont champions !

    Mais ces gens là que font-ils au quotidien pour notre ville ? Exceptés défendre leurs petits intérêts. Ils pensent qu’ils sont le nombril du monde, peut-être !

    Où sont-ils pour défendre l’intérêt général ? ils dorment, ils sont devant leur écran de télévision, pendant que d’autres prennent en pleine figure le mépris, l’arrogance de la majorité municipale.

    Après tout, on a le maire qu’on mérite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.