Stop à la ville-dortoir !

Urbaniser, bétonner, densifier. Telle serait la devise que nous imposerait Mme le maire ?

 

Or si notre groupe reste favorable à la rénovation de nos quartiers et de nos centres commerciaux, nous ne pouvons cependant pas cautionner des projets qui dénaturent la vie des habitants.

 

Au bourg, lors de l’annonce du projet d’implantation d’un ensemble d’immeubles proche de l’école Sidonie Talabot, nous avons fait remarquer au maire la nécessité de revoir le schéma de circulation aux abords du groupe scolaire et d’améliorer la desserte en transports collectifs. Or force est de constater que les premières livraisons sont proches mais que rien n’a été fait.

 

A Plessis le Roi, alors que les habitants réclamaient simplement le lissage des chemins d’accès au centre commercial : ce sont des blocs d’immeubles qui sortent de terre depuis 6 ans. Le parking est impraticable, le marché abandonné et le parvis de l’école devenu accessible aux véhicules.

 

A Plessis la Forêt, le projet annonce 310 logements et seulement une centaine de places de parking pour atteindre les commerçants dont certains ont déjà prévu de fermer boutique.

 

Nous disons STOP à cette politique qui n’intègre pas les Savigniens dans leur quotidien !

 

Savigny souffre déjà d’être une ville-dortoir. Quel est l’intérêt de densifier davantage et d’anéantir la mixité et l’économie locale dans nos quartiers ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.